Achat de bateau – Quel modèle choisir?

Avoir un bateau est un rêve accessible que beaucoup essaient de réaliser. Que ce soit pour faire des balades en mer, pour pêcher ou pourquoi pas un tour du monde, il est d’abord nécessaire de faire le choix de modèle qui convient. Voici justement un petit guide pour ce faire :


Le bateau pneumatique

Le bateau pneumatique

Le bateau pneumatique

Se procurer un bateau pneumatique sur le marché est simple. De plus, les modèles sont accessibles à tous. Il s’agit donc d’une solution économique et pratique à la fois dans la mesure où son rangement et son transport sont faciles une fois dégonflé, et une fois gonflé, le pilotage est aisé. Il suffit de le placer dans le coffre de la voiture et c’est parti pour une virée nautique : ski, pêche, balade, …

Le bateau semi-rigide

Le bateau semi-rigide

Le bateau semi-rigide

Ce type de bateau se caractérise par une coque dure, faite en plastique, entourée d’une enveloppe gonflable. Il s’agit de l’embarcation la plus tendance du moment car ne serait-ce qu’en France, le modèle représente une nouvelle immatriculation sur trois. Il faut dire que le bateau semi-rigide présente de nombreux avantages. Non seulement il se transporte facilement sur une remorque vu qu’il n’est pas tributaire d’une place de port, mais en plus, il est fiable. C’est le modèle utilisé par les professionnels du secours en mer. Par ailleurs, ce type de navigation est polyvalent. Souvent utilisé dans le Sud pour les balades en famille, certains modèles récents bénéficient même de table, de douchettes ou encore de bains de soleil très vastes. Il se trouve même qu’en Bretagne, des versions haut de gamme proposent un espace plus grand propice à la pêche ou à la plongée. L’installation de ces bateaux est plutôt  facile, tout comme le pilotage d’autant plus que leur légèreté assure de bonnes performances, sans forcément être doté d’un moteur puissant. Enfin et non des moindre, la consommation en énergie de ce type de navigation est modérée, ce qui permet de faire de sacré économies.

Le bateau à coque rigide

Ce type de bateau est parfait pour les familles. Il en existe plusieurs sortes à choisir selon les besoins :

L’Open

L’Open

L’Open

L’Open est un bateau ouvert comme son appellation l’indique, qui ne propose pas d’aménagement. Il mesure généralement entre 4.5 m et 7 m et est doté d’un moteur hors-bord. L’utilisation de ce type de bateau est très simple et il ne nécessite pas beaucoup d’entretien. Il est plutôt adapté pour les amateurs de sensations fortes et non pour la croisière.

Le Walkaround

Le Walkaround

Le Walkaround

En ce qui concerne le Walkaround, il s’agit d’un modèle dérivé de l’Open à la différence d’avoir de grands bains de soleil sur la partie avant du bateau. Il renferme aussi une petite cabine avec deux couchettes et un espace pour la pêche à l’arrière. Le bateau est équipé d’un moteur hors-bord et mesure entre 6 m et 8 m. Le Walkaround est parfait avec des enfants ou pour y passer la nuit.

Le Day Cruiser

Le Day Cruiser

Le Day Cruiser

Le Day Cruiser propose des aménagements plus complets. Mesurant entre 4.5 m et 7 m, il est doté des premiers moteurs in-board. Une cabine confortable, un solarium, un large espace arrière pour un salon de pont, et même des banquettes équipent ce type de bateau.

Le pêche-croisière

Le pêche-croisière

Le pêche-croisière

Le pêche-croisière est un type de bateau à coque rigide que l’on compare à un camping-car des mers. Il mesure entre 5 m et 9 m et est doté d’un moteur diesel. Les premiers modèles étaient plutôt destinés pour la pêche en étant doté d’un large cockpit et d’une petite cabine mais les plus récents, avec plus de 2 couchette tout confort, un cabinet de toilette et des aménagements de cuisine, privilégient plutôt la croisière.

Les modèles de luxe

Les modèles de luxe

Les modèles de luxe

Enfin, dans cette catégorie, on retrouve les modèles dits de luxe qui disposent de plusieurs cabines, d’une véritable cuisine, ainsi que d’autres aménagements très confortables. Une catégorie plus abordable appelée Cabin Cruiser est utilisée pour les sorties durant la journée pour la baignade et les bains de soleils. La catégorie haut de gamme, elle, c’est-à-dire le Flying Bridge, est dotée de dimesions larges allant jusqu’à 20 avec un espace de vie confortable et large sur la cabine de pilotage.

Neuf ou d’occasion ?

Neuf ou d’occasion ?

Neuf ou d’occasion ?

Le marché du neuf se porte plutôt bien en France en ce qui concerne les bateaux. Celui de l’occasion n’a pas beaucoup évolué de son côté. Pour dénicher les meilleurs modèles, le salon Mille Sabords est l’événement à ne pas rater. Sur le marché actuel, on constate que les modèles transportables et motorisés ont plus de succès par rapport aux voiliers et aux grosses unités.

Pour dénicher des occasions à prix abordables, tournez-vous plutôt vers les professionnels car les particuliers ont tendance à proposer des tarifs exagérés. Les bateaux d’occasion sont généralement de bonne qualité et bien entretenus.


La location de bateau

La location de bateau

La location de bateau

Louer un bateau est également une bonne alternative surtout si l’on ne prévoit de l’utiliser que rarement. En effet, avant de procéder à l’achat d’un modèle, il faut y réfléchir à deux fois et penser au coût à l’année, à l’entretien, et à toutes sortes de paramètres. La location, dans certains cas, est plus pratique : pas de souci pour la place en port ni pour le remorquage. Aussi, généralement, les bateaux de location sont des modèles récents et bien entretenus. En louer est également un moyen efficace de tester les modèles qui vous iront le mieux avant de procéder à l’achat. Côté tarifs, ils varient en fonction de la saison et de la zone mais aussi de la taille de l’engin ou de la puissance de son moteur.

Le transport sur les routes

Le transport sur les routes

Le transport sur les routes

Avant de rejoindre les eaux, le bateau doit d’abord être transporté sur les routes. Si le modèle choisi est un pneumatique souple, il suffit de le dégonfler et de le ranger dans le coffre du véhicule. Pour les autres modèles, il faut nécessairement une remorque. Il faut dans ce cas prendre compte de la taille du bateau. Pour une remorque dont le chargement est de moins de 750 kg, le permis B est requis. Au-delà il faut un permis E. Lorsque la remorque dispose d’un PTAC ou poids total autorisé en charge de plus de 500 kg, une carte grise et une immatriculation spécifique sont nécessaires.

Quelques vocabulaires

Le domaine de la navigation utilise un lexique spécifique, à savoir :

  • Carène : désignant la partie immergée de la coque.
  • Cockpit pour appeler la partie en creux sur le pont du bateau où le barreur et les passagers se tiennent.
  • Hors-bord signifie moteur amovible que l’on fixe à l’extérieur de la coque. Il s’agit de moteurs 2 temps à injection directe qui sont moins polluants ou 4 temps.
  • In-board désigne un moteur fixe, souvent diesel, que l’on installe dans un compartiment insonorisé du bateau.
  • Mille : c’est la mesure de distance. Un mille marin équivaut à 1852 m. Un nœud est la vitesse d’un mille à l’heure.

Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire