Choisir la tenue parfaite pour naviguer confortablement

Les sorties en mer en bateau nécessitent un équipement vestimentaire adéquat. En effet, au-delà du style, un confort optimal est privilégié car les conditions météorologiques en mer diffèrent de celles sur la terre ferme. Pluie, vent, embruns, paquets de mer, etc. autant de situations à affronter, outre la transpiration et l’humidité à évacuer, la chaleur à conserver, … bref, s’habiller pour naviguer confortablement s’apprend. Voici justement quelques conseils là-dessus. Il faut noter que le principe est simple : avoir trois couches de vêtements et éviter ceux composés de coton ou de laine.


La première couche : des sous-vêtements respirant

La première couche : des sous-vêtements respirant

La première couche : des sous-vêtements respirant

Qu’il fasse chaud ou froid, les sous-vêtements sont des éléments essentiels d’une tenue pour se balader en mer. Il s’agit de modèles de bateau, techniques, en fibres synthétiques pour évacuer la transpiration, ce qui évite les sensations de froid à cause de l’humidité. Par temps très frais, il est possible de rajouter des vêtements thermiques à l’exemple de shorts, de pantalons, de tops à manches longues comme première couche afin de mieux maintenir au chaud.

La deuxième couche : les gilets et les polaires isolants

La deuxième couche : les gilets et les polaires isolants

La deuxième couche : les gilets et les polaires isolants

Outre les sous-vêtements, le corps a besoin de garder une température stable, d’où la nécessité de l’isoler. Pour ce faire, optez pour les gilets et les polaires qui assureront à la fois l’évacuation de la transpiration et de l’humidité portés sur les sous-vêtements techniques. Vent et températures basses n’ont qu’à bien se tenir ainsi vêtu car l’équilibre thermique du corps est maintenu. Pour que l’isolation de la température soit bien complète, adoptez un grammage élevé pour les vêtements. En été, il existe des gilets et des polaires techniques déperlant et coupe-vent qui réduisent la couche de protection de votre habillement en mer.

La troisième couche : des vestes, des cirés et des salopettes

La troisième couche : des vestes, des cirés et des salopettes

La troisième couche : des vestes, des cirés et des salopettes

Pour optimiser la protection contre les intempéries sur le bateau , complétez votre tenue par une troisième couche composée de vestes, de cirés et de salopettes de bateau.  Veillez à vérifier la perméabilité avant tout achat en se référant à l’indice d’épaisseur indiqué le plus souvent en  millimètres sur les vêtements. Plus le métrage est élevé, plus l’habit de bateau est imperméable. Pour une navigation dans le confort absolu, préférez également les vestes, cirés et salopettes qui assurent l’évacuation de la transpiration et de l’humidité, comme avec les autres couches.


A chaque pratique du bateau sa tenue

A chaque pratique du bateau sa tenue

A chaque pratique du bateau sa tenue

Sachez adapter vos vêtements au type de pratique que vous faites en bateau. Par exemple, pour une navigation quotidienne par n’importe quel temps, le ciré est le plus approprié. La coupe large et le traitement déperlant et 100% imperméable lui confère des qualités résistantes à la pluie et aux embruns. Par contre, pour une pratique amateur de bateau, occasionnellement, le long de la côte ou juste par beau temps, une veste imperméable et respirant suffit pour vous protéger de la pluie et du vent. Vous pourrez ainsi opter pour la veste imperméable dont vous vous servez quand il pleut au quotidien. Pour une pratique sportive en haute mer de la voile, une veste à fort indice d’imperméabilité et de respirabilité est nécessaire. Elle doit être dotée d’une capuche technique avec différents niveaux de réglages. Enfin, pour une pratique sportive régulière en bateau, il faut nécessairement s’habiller en salopette car elle sert à protéger de l’humidité tout en gardant une excellente amplitude de mouvement.

Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire