Entretenir un bateau en bois

Un bateau en bois peut très rapidement perdre de sa brillance à cause des intempéries qu’il subit surtout si on l’utilise souvent. Des tâches, des jaunissements, des moisissures ou encore des traces de rouille peuvent alors apparaitre au fil du temps. A la longue, ce type de dégradation risque de rendre le bateau inutilisable si bien qu’il est important de les prévenir. Pour ce faire, voici quelques conseils d’entretien pour conserver l’engin le plus longtemps possible et pour qu’il garde son aspect original.


Ce qu’il faut savoir

Ce qu’il faut savoir

Ce qu’il faut savoir

Il est essentiel de savoir que tous les produits d’entretien n’ont pas les mêmes propriétés. Ainsi, à chaque situation correspond un nettoyant adapté. Celui utilisé pour le nettoyage de la coque n’est par exemple pas le même que celui adapté pour l’entretien du pont. Certains vont servir à enlever la rouille tandis que d’autres vont graisser ou encore réduire les émissions de carburants.

Il faut également préciser que chaque partie du bateau se détériore à sa manière, ce qui fait que leur entretien diffère en fonction de cela.

La coque, la partie qui s’expose le plus du bateau, est en permanence en contact avec l’eau. C’est pour cela qu’elle a tendance à jaunir et à avoir des traces sur la ligne de flottaison.

Quant au pont, c’est à cause de toute cette pression qu’il subit que des traces de rouilles ou encore des traces de salissures apparaissent.

L’inox peut aussi rouiller s’il est mal entretenu. C’est à cause de l’accumulation de trop de dépôts et de particules que cela peut arriver.

Le teck, lui, à causes de diverses agressions des intempéries ou des rayons UV se retrouve avec l’oléorésine en surface séché. C’est pour cela que le bois perd sa coloration naturelle et se déteint en gris.

A cause de l’accumulation de sable et de sels, les boudins et les défenses se dégradent peu à peu jusqu’à en devenir poreux. Parfois même des traces peuvent apparaitre.

Les accessoires du bateau tels les tissus, le plexi et les vinyles sont ceux qui subissent le plus de dégâts s’ils ne sont pas bien entretenus. Il en est de même pour les objets démontables, les coussins, les tauds, etc. Ainsi, il est important de les ranger à l’abri des intempéries après chaque navigation tout en veillant à les rincer avant le stockage.

Il est à noter qu’après chaque sortie en mer, le rinçage du bateau à l’eau douce est essentiel ; ensuite, bien essuyer chaque partie avec un chiffon humide et propre. Cela permet d’enlever tout dépôt du bateau.

Entretenir la coque

Entretenir la coque

Entretenir la coque

Pour entretenir la coque comme il se doit, il faut protéger les parties en alu. Pour ce faire, prendre un nettoyant, l’appliquer à l’aide d’une éponge ou au vaporisateur, puis laisser agir pendant 5 minutes avant de rincer à l’eau douce. Il ne faut pas hésiter à recommencer l’application pour les surfaces très sales.

Pour protéger et faire en sorte que la coque brille toujours, il est conseillé d’appliquer du polish. Avant d’appliquer ce dernier, il est essentiel de bien secouer le flacon. Appliquer petit à petit suivant un mouvement circulaire avec un coton à polir ou un chiffon doux propre. Dès qu’un voile se forme, commencer à lustrer, toujours avec un coton à polir ou une polisseuse électrique sans frotter trop fort. Il est conseillé d’appliquer à nouveau ce produit après un mois pour une protection maximale de la coque contre la rouille et toutes formes d’altération.

Entretenir le pont

Entretenir le pont

Entretenir le pont

Pour nettoyer le pont, il faut se procurer un nettoyant antidérapant spécial pour pont. Ce produit agit en effet en profondeur pour nettoyer sans effort chaque surface et pour la rendre antidérapante. Le tout est de bien appliquer le produit sur toutes les parties à traiter (pont et cockpit), avant de frotter légèrement à l’aide d’une brosse souple ou un lave-pont après avoir laissé agir 2 minutes. A la fin, rincer à grande eau et le tour est joué.


Lutter contre la rouille

Lutter contre la rouille

Lutter contre la rouille

Pour éviter la rouille, opter pour un nettoyant spécial à pulvériser directement sur la surface concernée. Il faut laisser le produit agir quelques minutes avant de rincer à l’eau douce. Quelques fois les taches ne s’enlèvent pas d’un coup, d’où la nécessité d’une seconde application. Pour plus d’efficacité, pensez à frotter doucement à l’aide d’un chiffon ou d’une brosse.

Entretenir le teck

Entretenir le teck

Entretenir le teck

Le teck s’entretien en trois étapes distinctes. D’abord le nettoyage puis la rénovation et enfin le huilage.

Pour rendre le teck propre, il faut user d’une brosse douce ou d’une éponge non abrasive et de l’eau douce. Il faut éviter le brossage agressif de peur de dégrader le bois tendre qui le constitue.

Ensuite, pour rénover le teck, il suffit de poncer régulièrement en suivant le sens des rainures du bois à l’aide d’un papier verre. Il faut toutefois veiller à choisir un grain très fin pour ce dernier.

Enfin, il est nécessaire d’huiler le teck pour régénérer l’oléorésine lorsque l’huile va imprégner les aspérités du bois. Pour l’application, il suffit d’utiliser un chiffon ou un pinceau. Attention, un huilage doit toujours se faire après une rénovation pour éviter l’aspect encrassé du bois.

L’entretien du vinyle

L’entretien du vinyle

L’entretien du vinyle

Un vinyl moyennement sal se nettoie à l’aide d’un linge ou d’une éponge propre où est appliquer la solution. Commencer à frotter puis à essuyer avec un chiffon humide et propre avant que la solution soit sèche. Si le vynil est très sale et encrassé, opter pour une brosse en Nylon à poils durs et une solution en grande quantité. En imbiber la brosse avant de frotter. Procéder par petite section puis, essuyer avec un chiffon humide et propre avant le séchage de la solution. Procéder ainsi jusqu’à ce que tout soit bien propre et brillant.

L’entretien des voiles, des tauds et des biminis

L’entretien des voiles, des tauds et des biminis

L’entretien des voiles, des tauds et des biminis

Commencer par humidifier la toile avant d’appliquer le nettoyant spécial voiles et tauds à l’aide d’un linge propre ou une éponge. Frotter doucement la partie à traiter, surtout les surfaces fortement salies. Si nécessaire, utiliser une brosse en Nylon à poils durs pour les saletés et taches coriaces.  Enfin, rincer le tout à l’eau claire avant d’essuyer à l’aide d’un linge propre. Il faut veiller à ce que le produit n’asperge pas les surfaces à ne pas traiter ; en cas de contact, rincer immédiatement à l’eau claire.

L’entretien du pneumatique, des boudins et des défenses

L’entretien du pneumatique, des boudins et des défenses

L’entretien du pneumatique, des boudins et des défenses

Pour ces parties-là du bateau, commencer par bien nettoyer la surface à l’eau pour enlever le sable, le sel et les poussières. Bien sécher avant de prendre ensuite le nettoyant protecteur spécial pneumatiques et défense. Bien agiter avant emploi puis, à l’aide d’un chiffon propre et sec, l’appliquer en procédant par petites sections. Frotter en faisant des mouvements circulaires pour que le nettoyage soit uniforme. Laisser agir le produit en le laissant sécher et former un voile avant de nettoyer avec un chiffon sec et propre pour faire briller. Il est à noter que pour les surfaces fortement oxydées ou tachées, le produit peut être appliqué avec une brosse à poils raides ou un tampon à récurer doux pour plus d’efficacité.

Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire